Difficultés de concentration, hyperactivité, TDAH : l’hypnose, une solution ?

Thérapies brèves – Hypnothérapie – Naturopathie à Viroflay et Versailles – 06 28 09 75 24

manque de concentration TDAH

Trouble du déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDAH) ou simple difficulté à se concentrer ?

Le trouble du déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDAH) se caractérise par une difficulté à se concentrer, à rester en place qui génère de l’impulsivité. Il peut en résulter des difficultés d’apprentissage et sociales. Inattention, hyperactivité et impulsivité peuvent être présents à des degrés différents mais ces symptômes sont présents dans toutes les situations de la vie quotidienne et pas seulement à l’école. Le trouble du déficit de l’attention / hyperactivité répond aujourd’hui à un diagnostic médical. Le TDAH aurait une origine neurologique influencée par des facteurs environnementaux.

Nombreux sont les enfants … et les adultes qui rencontrent des difficultés à se concentrer sans pour autant relever d’un TDAH ! Il existe des solutions naturelles qui permettent d’améliorer la concentration, d’être plus calme quand les circonstances le nécessitent et de gagner en confiance.

 

 

Déficits d’attention, agitation, manque de concentration, perte de confiance en soi …

Souvent une partie de la personne n’arrive pas à rester en place et l’autre aimerait bien y arriver et en souffre, ce qui peut entraîner conflit intérieur et dévalorisation. Apprendre à reconnaître “la partie active”, à communiquer avec elle, à l’accepter comme étant une partie utile qui a des qualités et qui peut s’exprimer (aux moments appropriés) permet bien souvent de laisser la place à la partie plus concentrée aux moments où cela est nécessaire.

En cela l’hypnose et la gestion des émotions avec l’EFT permet d’améliorer la concentration et la confiance en soi.

L’hypnose pour améliorer la concentration et la confiance en soi… et aussi une approche nutritionnelle

Ajoutons à cela une approche nutritionnelle excluant les sucres rapides (bonbons, sucreries, sodas…) et un petit déjeuner non sucré contenant gras et protéines (pain complet et beurre de cacahuètes par exemple). Simple recommandation non sans impact sur la concentration pour tout un chacun et d’autant plus importante pour les enfants un peu trop actifs pour le mode de fonctionnement imposé par notre système.